Le Parisien Etudiant   Imprimer cette page

Logis de Fargeas Mirabeau

Fargeas 87260 Vicq-sur-Breuilh

Dans cette belle demeure du XVIIe siècle, inscrite à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques, Anne et François de Boisredon vous accueillent dans un gîte de 180 m² aménagé dans la moitié du Logis, restaurée avec authenticité entre 2012 et 2016. Cette maison est appelée localement « maison de Mirabeau », mais aucun document n'atteste cette assertion. Elle aurait appartenu au marquis Victor Honoré de Mirabeau, marié en 1743 à Geneviève de Vasson qui aurait reçu la maison en dot. En 1750, la marquise de Vasson, mère de Geneviève, exploita les mines de plomb argentifère de Glanges dont un puits était situé près de Fargeas. D'après la tradition, cette maison aurait servi, pendant la période d'activité de la mine (jusqu'en 1778), à loger les différents directeurs chargés de son exploitation. D'après son mode de construction et son décor architectural, l'édifice remonte au début du 17e siècle. La façade principale est percée d'une porte en plein cintre, flanquée de deux pilastres à impostes qui s'élèvent au-dessus de l'arc jusqu'à un fronton ouvert d'où partent des jambages de pierre de taille jusqu'à l'appui mouluré de la fenêtre du premier étage. A l'intérieur, les salles de part et d'autre de l'escalier ont une cheminée monumentale aux jambages à pilastres de granit, à bases et chapiteaux moulurés. Les mêmes dispositions de salles se retrouvent au premier étage. Les dépendances comprennent des granges et des étables. Elles forment un long bâtiment de la maison à la métairie. La partie la plus proche de la maison est antérieure à 1830. Le four est semi-circulaire et présente une ouverture en arc bombé, soulignée de briques. Le puits est également semi-circulaire, sans margelle, couvert d'un toit à un seul pan.
plan Logis de Fargeas Mirabeau