Le Parisien Etudiant   Imprimer cette page

Samedi 17 septembre 2022

De 14h30 à 15h30

Eglise Sainte-Marie

Rue Jasmin Miramont de Guyenne 47800 Miramont-de-Guyenne -
Découvrez les vitraux modernes d'Emil Wachter et Louis Franchéo - Journées du Patrimoine 2022

Présentation :
L'examen de ces vitraux visera à retrouver une histoire racontée par un artiste au langage difficile. Il y a mis, ensemble, des mots et des signes abstraits, mais aussi des images plus familières.

### L'examen de ces vitraux visera à retrouver une histoire racontée par un artiste au langage difficile. Il y a mis, ensemble, des mots et des signes abstraits, mais aussi des images plus familières.

En 1968, Jean Vinatier, curé de Miramont-de-Guyenne et prêtre intellectuel de la Mission de France, demanda à Emil Wachter, un peintre allemand, de concevoir les vitraux de son église. Le verrier Louis Franchéo, installé à Saint-Pardoux-Isaac, les réalisa. Aux yeux du visiteur, aujourd'hui, cet ensemble paraît d'une lecture difficile. On y reconnaît certaines images familières, comme la Vierge à l'Enfant. Mais, en réalité, Emil Wacher a installé des vitraux dont le sens ne se donne pas d'emblée.

Par exemple, que signifient les deux mots, « oui » et « non », inscrits dans le vitrail de la petite porte d'entrée ? Comment est représentée la Pentecôte ? Ces vitraux garderont certainement leur mystère, mais il est possible d'y percevoir un message d'une haute portée humaine. Jean Vinatier était théologien, Emil Wachter l'était aussi. Pour nous aider à lire ces tableaux, nous disposons de documents qui seront présentés au public : les dessins préparatoires réalisés par l'artiste, conservés dans des archives allemandes.

Mais ces documents possèdent aussi un autre intérêt : ils montreront comment, concrètement, le chantier de Miramont s'est déroulé dans l'incertitude, avec des repentirs et des allés et retours.


Informations complémentaires : Gratuit. Entrée libre.

Eglise Sainte-Marie - En savoir plus sur le lieu :
L’église actuelle de Miramont a remplacé, en 1860, au coeur de la vieille bastide du Moyen Âge, une petite église romane au curieux clocher à bulbe, qui se dressait fièrement face au moulin à vent de Toubens.

Elle a dû être restaurée entièrement il y a quelques années à la suite du danger d’effondrement de ses principales voûtes. Inaugurée en 1962, la nouvelle église est maintenant ceinturée par un jardin public qui la met en valeur. Ce jardin a également accueilli le monument aux morts de la commune. N’ayant aucun style particulier à sauvegarder danscette église, les architectes ont décidé d’ouvrir, pour l’éclairer, de grandes baies rectangulaires de 5,50 m de hauteur. Bien vite,il est apparu que la lumière ainsi répandue à profusion était trop « crue », ne faisant qu’accentuer la nudité de l’édifice. Aussi chacun souhaitait que des vitraux viennent l’embellir, afin de la rendre plus accueillante et plus humaine.

Au début de l’automne 1967, la municipalité de Miramont venait de recevoir, avec quelques années de retard, le reste d’une subvention qui lui avait été attribuée au moment de la rénovation del’église. D’un commun accord, il fut décidé que cet argent servirait à doter l’édifice des vitraux qui lui manquaient.

Le père Louis Franchéo, qui venait de s’initier au métier de maître-verrier en Allemagne, intéressa au projet des vitraux de Miramont un artiste de Karlsruhe, Emil Wachter. C’est à lui que fut confié tout le travail de création artistique.

Journées Européennes du Patrimoine 2022
Thèmes : Édifice religieux

Adresse : Eglise Sainte-Marie; Rue Jasmin, 47800 Miramont de Guyenne

Evénement proposé dans le cadre des Journées du Patrimoine 2022
Source: Ministère de la Culture et de la Communication / journeesdupatrimoine.fr

Contact :
plan Découvrez les vitraux modernes d'Emil Wachter et Louis Franchéo - Journées du Patrimoine 2022
Evénement / Visuel proposé par LE PARISIEN ETUDIANT